[ad_1]

En prévision des bouchons liés au chassé-croisé juillettistes/aoûtiens, et pour éviter que le thermomètre explose dans l’habitable, Auto Plus vous livre quelques conseils pratiques pour rafraîchir votre voiture. 

Le saviez-vous ? D’après une étude d’un constructeur automobile espagnol, une température dans l’habitacle de 35°C au lieu de 25°C augmente d’environ 20% le temps de réaction. Selon une étude belge, une chaleur trop élevée dans un habitacle est aussi risquée que de rouler avec 0,5 g d’alcool par litre de sang.

Utiliser sa clim’ correctement 

La climatisation (pour ceux qui en disposent), c’est bien à condition de l’utiliser correctement. Voici des conseils simples pour optimiser la température à bord : 
 
1. Avant de lancer l’air conditionné, on ouvre les fenêtres pour ventiler l’habitacle
2. On ne met pas la soufflerie à fond. Ça n’est pas plus efficace et ça augmente la consommation
3. On ne pointe pas  les buses vers les passagers, mais vers le haut pour une meilleure distribution de l’air
4. Ne réglez pas la température au plus froid. Un écart de 5 à 7° avec la température extérieure est suffisante pour apporter un sentiment de fraîcheur.
5. Utilisez la fonction recyclage permet d’un peu moins consommer (-0,1L / 100 km selon les mesures du Labo Auto Plus). En revanche, il faut pensez à renouveler l’air de temps à temps.

N’oubliez pas de faire entretenir votre climatisation régulièrement pour un contrôle du circuit de ventilation et un remplacement des filtres. Une climatisation mal entretenue peut générer des odeurs désagréables ou irriter la gorge et les yeux.

Comment rafraîchir sa voiture sans clim’ ?

Pas (ou panne) de clim ? Voici quelques idées pour voyager “au frais” sur la route des vacances.

> Bien évidemment, on ouvre les fenêtres pour faire circuler l’air
> On s’offre des pare-soleils pour les vitres latérales arrière. Il en existe plusieurs types : à ventouse (environ 6€ les deux), façon chaussette (Prix : 15 à 40€) ou encore les sur-mesure (plus de 100€). Le must : les filtres anti-UV à faire poser par un pro. Ils réduiraient de 62% la chaleur, comparé aux vitrage classiques (500€).
> On ne surcharge pas l’habitacle
> On craque pour un ventilateur portatif, qui se branche sur la prise allume cigare ou USB. Ce gadget ne vous fera pas perdre 5 degrés mais rendra le climat plus supportable. Prix : 10 à 30 euros.
> On pense au brumisateur rechargeable
> On s’hydrate régulièrement avec de l’eau, que l’on peut garder au frais dans une glacière branchée sur la prise allume-cigare.
> On voyage avec des vêtements amples, légers et clairs.
> On essaie de circuler aux heures les plus fraîches de la journée
> A chaque arrêt, on se gare à l’ombre et on laisse, si l’on peut, les vitres légèrement entrouvertes.

La clim fait-elle réellement consommer plus ? 

D’après les mesures du Labo Auto Plus, effectuées avec 10 véhicules (essence/diesel, citadine/compacte/monospace) à une vitesse régulée de 115 km/h, rouler avec la clim ou les fenêtres entrouvertes entraîne sur surconsommation sensiblement identique : 

> + 0,3L aux 100 km avec la climatisation en mode “doux”
> + 0,7L aux 100 km avec une clim utilisée à plein régime.
> + 0,2L aux 100 km avec les vitres entrouvertes

En roulant avec les vitres légèrement baissées, l’aérodynamique du véhicule est moins optimisée. Plus le véhicule roule vite et plus cet impact se fait sentir sur la consommation de carburant.

Lire aussi : 
Toutes les astuces du Labo Auto Plus dans un guide
Freinage d’urgence automatique : les tests 2019 du Labo Auto Plus

[ad_2]

Lire l’article complet sur le site source

laissez un commentaire